Le bien-être de votre enfant et son épanouissement en tant qu'être humain sont la priorité dans ma posture et ma pratique professionnelle.

Droit d'auteur déposé 

 

 

 

Sommaire

 

Un mot de bienvenue

 

Faisons connaissance

 

Lieu d'accueil

 

Mon objectif

 

Mon rôle d’assistante maternelle

 

Besoins, principes et valeurs


Le portage


Le change

 

Cas particuliers de l'apprentissage de la propreté

 

En cas de maladie

 

Les vaccinations obligatoires

 

Indemnité d’entretien

 

Grosses colères et mauvaise humeur

 

Affectif

 

Cahier de liaison virtuel: BOO

 

L'adaptation

 

Déroulement d’une journée type

 

Objectifs et moyens pédagogiques

 

Le matin

 

Le repas

 

Le goûter

 

La sieste

 

Le soir: l’heure des mamans et des papas

 

Secret

 

La Protection Maternelle Infantile (PMI)

 

Le contrat

 

 

 

 

 

Un mot de bienvenue

 

 

 

Agréée depuis juillet 2018 par le Conseil Départemental de la Haute-Garonne pour la garde de 2 enfants de 0 à 18 ans, un enfant de 12 mois à 18 ans et un enfant de 18 mois à 18 ans, je suis heureuse de vous accueillir dans une maison spécialement aménagée pour vos touts petits. Tous les membres de ma famille auront à cœur  de rendre l'accueil de vos enfants, pendant ces quelques années, le plus agréable possible en lui apportant douceur et sens de l’accueil.

 

 

 

Dans cette perspective, j’ai le plaisir de vous remettre un livret d’accueil regroupant tous les services que j’offre pour la garde et l’éveil de votre tout petit. Celui-ci a été conçu pour répondre au mieux à vos questions et à vos préoccupations. Il vous permettra principalement de faire connaissance avec  moi, votre assistante maternelle et de trouver tous les renseignements utiles.

Il a été réalisé dans le respect de la règlementation afin de garantir l’exercice effectif des droits de la personne (article L 311-4 du code de l’action sociale et des familles ; loi n° 2002-2 du 2 janvier 2002).

 

 

 

Faisons connaissance

 

 

 

Je m’appelle Joan, (« Nounou » pour les enfants en général, mais ils peuvent me surnommer comme ils le veulent, je ne leur impose rien). Je suis née le 23  mars 1983 à Toulouse.

 

 

 

J'ai décidé de changer de carrière et de revenir à mes premiers amours en demandant mon agrément en juillet 2018 Cette profession est donc un choix et non une obligation. En effet, après avoir exercé neuf ans en tant qu’aide soignante, j’ai repris mes études de 2012 à 2015 afin d’obtenir mon diplôme d’Éducatrice de jeunes enfants.

 

 

 

Maman d’une petite fille que j’ai comblé en la portant à l’aide de l’écharpe et grâce aux activités d’éveil (comptine, terre, pâte à sel, jeux d’eau, bébé nageurs, peinture, collages, cuisine…). Cela a fait de ma fille Emma une personne épanouie, sûre d’elle, généreuse, indépendante  et sociable.

 

 

 

Au fur et à mesure, j’ai beaucoup appris à son contact, ainsi que lors de ma formation qui m’a permis de me positionner pour savoir quelle pédagogie (active, écoute des besoins de l'enfant, projet, apprendre en faisant,…) je souhaite mettre en place auprès des enfants que j’accueille. La place centrale des parents et de leur choix éducatif est primordiale pour moi afin de pouvoir être cohérente auprès de l’enfant au quotidien

 

 

 

Ma fille est très heureuse du choix de ma profession et très ouverte pour partager l’accueil de vos enfants. Elle établira très certainement des relations affectives avec eux mais je reste toutefois la seule responsable.

 

 

 

Je suis heureuse de mettre ma passion, pour l’éducation et la sécurité affective, au service d’une famille qui partage les mêmes valeurs que moi en matière de valeurs éducatives, d’éveil et de respect du développement de l’enfant. J’accueille les enfants âgés de deux mois et demi à six ans, 5 jours par semaine à temps complet. Le weekend (du vendredi soir au lundi matin) est uniquement consacré à ma famille.

 

 

 

En ce qui concerne ma formation et mon expérience professionnelle :

 

 

 

·      J’ai été aide-soignante (2006/2009) en réanimation ainsi qu’en salle de naissance (2009/2012) et au bloc opératoire (intervention programmé mais aussi bloc d'’urgence) de 2015 à 2019.

 

 

 

·      Je suis éducatrice de jeunes enfants depuis 2015.

 

 

 

·      Je possède le permis B.

 

 

 

·      Je suis formée aux premiers secours. J’ai souscrit une assurance professionnelle afin d'exercer.

            

                                                


 

Lieu d'accueil

 

Le lieu d'accueil est une maison entièrement équipée et dédiée à l'accueil et l'épanouissement des jeunes enfants.

Nous sommes tous non-fumeurs. La maison comporte une terrasse dont l’accès est contrôlé ainsi qu'un grand jardin . Nous nous trouvons à Saint Paul sur Save.

 

Les pièces volumineuses occupent diverses fonctions adaptées aux besoins physiques et au développement des enfants:

 

 

· Zone toilette sécurisée, à l’usage des petits (change, brossage des dents, lavage des mains…) avec salle de bain, coin toilettes, coin change.

 

 

 

· Zone repas (petit goûter, midi, goûter), conçue pour la prévention des accidents domestiques.

 

 

 

· 2 zones d'éveil et de jeux adaptés à la maturité de votre enfant (gym, danse, lecture, comptines en français, peinture, activités d’éveil, jeu libre…)

 

-> Une salle de jeux symboliques

      -> Une salle d’activité

 

 

· 2 zones  de  relaxation et de sommeil (régulièrement aérée, chauffée entre 18 et 20 °, drap housse propre tous les jours, respect des rites d’endormissement).

 

 

 

 Toutes les zones de la maison sont sécurisées pour prévenir les accidents domestiques et entretenus régulièrement avec des produits non-chimiques et désinfectants.

 

 

 

Par mesure de sécurité, toutes sorties seront effectuées en voiture du fait de l'absence de trottoir devant la maison. Je suis équipée de 3 sièges concord reverso plus dos à la route jusqu'à 4 ans et d'un siège trillo shield Joie avec bouclier jusqu'à 18kg, tous ces sièges sont recommandés par sécurange. 

 

 

 

Mon objectif

 

 

 

Objectifs principaux et contraintes éducatives de l’ensemble des parents:

 

 

 

Mon objectif principal est de former avec vous, les parents de tous les enfants, une équipe ouverte et adaptable aux nouvelles situations. D’où l’importance du dialogue, des échanges, de la réflexion, de la coordination, de la confrontation des idées au cours de rendez-vous avec tous les parents. Ceci permettra de discuter des différentes valeurs éducatives.

 

 

 

J’accompagne les enfants dans leur autonomie pour développer leurs capacités d’expérimentation affectives, sociales, intellectuelles et psychiques et même si je considère l’enfant dans son individualité, je dois respecter les choix éducatifs des parents ce qui devient un véritable casse tête lorsque les parents ont des vues différentes. Il faudra donc que nous trouvions un terrain d’entente, avec tous les parents, le cas échéant.

 

 

 

Il me semble aussi important de préciser que j’accepte d’accueillir tous les enfants dans leur individualité présentant chacun leurs différences.

 

 

 

Objectifs secondaires

 

 

 

Je responsabilise l’enfant en lui confiant des tâches à sa portée (par exemple : ranger les jeux, manger seul). L’enfant à tout d’abord besoin d’apprendre à s’occuper de lui-même (se nourrir, se laver, s’habiller) puis progressivement en le responsabilisant, l’enfant prendra son autonomie et son indépendance. Cependant, l’enfant a aussi besoin pour progresser d’un cadre de conduite et de limites, savoir ce qui est interdit ou permis, notion de limites et règles de vie qu’il trouvera d’ailleurs en rentrant à l’école et auxquelles il doit se préparer.

 

 

 

 L’enfant va apprendre à vivre en tout petit groupe, à établir des relations avec d’autres enfants et un autre adulte que papa et maman. Les enfants vont vivre ensemble certains moments de la journée, ce qui est très stimulant pour les bébés et constitue pour les plus grand le premier apprentissage du respect de l’autre.

 

 

 

Dans la journée, je veille à permettre un équilibre entre la vie en mini groupe et la prise en charge de chaque enfant dans son individualité.

 

 

 

Pour favoriser les relations entre enfants, des activités en « tête à tête » sont organisées. Elles me permettent aussi d’avoir une meilleure attention et d’apporter des situations d’acquisitions dans les meilleures conditions possibles.

 

 

 

J’accompagne aussi l’enfant grâce à la verbalisation. La parole, en effet, tient une place primordiale dans ma relation avec les enfants et des enfants entre eux. L’enfant est une personne à part entière avec ses désirs, ses refus, ses besoins différents de l’adulte, et des autres enfants. Ainsi, les échanges verbaux permettent à l’enfant de comprendre et d’intégrer progressivement les situations diverses vécues au cours de la journée afin d’y faire face (interdits, situations de conflit, etc.). La verbalisation permet aussi à l’enfant de connaître puis de reconnaître ses émotions afin de mettre des mots sur les maux.

 

La verbalisation et la mise en place d'un cadre fait de règles et de limites permettent à l’enfant d'avoir une sécurité affective et physique dans lesquelles il pourra s'épanouir et gagner en autonomie.

 

 

 

Mon rôle d’assistante maternelle

 

 

 

J’ai un rôle de pédagogue qui va dans la continuité de celle des parents. Lorsque j’accueille un nouvel enfant, je fixe d’abord avec les parents les règles d’éducation en fonction de ce qu’ils font déjà.

 

 

 

Je suis aussi là pour aider l’enfant à bien grandir, à s’éveiller et aussi pour partager des moments câlins, de tendresse et de complicité au travers de jeux , de balade, de temps créatifs avec eux car je ne fais pas qu’éduquer.

 

 

 

Pour résumer, je veille au bien-être de votre enfant. Sans jouer le rôle de maman, le côté maternant fait aussi parti de ce beau métier.

         

     

 

Besoins, principes et valeurs

 

 

 

Les besoins de l'enfant

 

 

 

L'enfant a différents besoins. Leur satisfaction permet de lui assurer un développement harmonieux.

 

 

 

Certains besoins sont des besoins vitaux : boire, manger, dormir. D'autres des besoins liés à son développement moteur et psychologique acquisition de repères (temps, espace, limites), sécurité affective et matérielle, autonomie, apprentissage de la relation avec l'autre, apprentissage du respect de soi, des autres dans leur différence et du respect des choses.

 

 

 

Principes et valeurs dans ma pratique

 

 

 

Je respecte un certain nombre de principes :

 

 

 

· Le respect des rythmes des enfants.

 

 

 

· La recherche d'une prise en compte de l'individualité de chacun au sein du petit groupe.

 

 

 

· La verbalisation. Je cherche à tout moment à mettre des mots sur ce que l'enfant vit et à encourager l'enfant à exprimer ce qu'il ressent.

 

 

 

· L'accompagnement de l'enfant dans la recherche de son autonomie. Dans la mesure du possible, l'enfant est encouragé et accompagné pour lui permettre de "faire" par lui-même.

 

 

 

· La valorisation et l'encouragement de chacun des enfants : pas de compétition entre eux, ni de dévalorisation d'un enfant.

 

 

 

· Des activités sont proposées, mais je suis convaincue qu’un enfant a le droit de ne rien faire ou de jouer dans son coin. En dehors du temps de jeu libre, l'apprentissage de la vie quotidienne est l'une des principales activités de l'enfant à cet âge (changes, repas, arrivée et départs de chez moi...)


· En accord avec la charte d'accueil du jeune enfant "Fille ou garçon, j’ai besoin que l’on me valorise pour mes qualités personnelles, en dehors de tout stéréotype. Il en va de même pour les professionnel.le.s qui m’accompagnent. C’est aussi grâce à ces femmes et à ces hommes que je construis mon identité." Je prends soin dans le  choix des livres que je propose ainsi que des jouets plutôt aux couleurs neutres et quand ce n'est pas le cas, je donne le choix entre deux couleurs. 

 

· Les apprentissages nouveaux (exemple : acquisition de la propreté, alimentation : passage aux morceaux) se font d'abord à la maison. Il est cependant possible que l'enfant soit amené à demander telle ou telle évolution au vu des autres enfants (mise sur le pot, par exemple), ceci sera alors discuté avec la famille.


Le portage


Je pratique le portage en écharpe, en sling et en mei tai, en ventral et au dos, selon les besoins des enfants accueillis.

En effet, le portage est un outil au quotidien qui permet de répondre au besoin physiologique de l'enfant d'être porté pour être contenu, rassuré et lui permettre de remplir son réservoir affectif tout en me permettant de répondre aux besoins des autres enfants accueillis. Le fait d'avoir son réservoir affectif plein permet à l'enfant de pouvoir expérimenté en sachant que je suis présente, il est ainsi plus confiant pour aller explorer le monde. 

Je ne me substitue à aucun moment aux parents, je me vois comme un relai durant le temps d'accueil. 

J'ai suivi une formation afin de porter votre enfant en toute sécurité et de manière physiologique par Catherine Dyson d'Écharpe et comptine".

Le change 


Je propose les couches lavables durant l'accueil des enfants. Si en tant que parents vous préférez les couches jetables, je vous laisse le choix. 


J'ai donc un stock de couches lavable, principalement des te2 bumdiapers mais aussi des langes avec shortys polaires. Je lave les couches de la journée touslles soirs avec de la lessive soapix et du désinfectant miofresh.




 Protocole de lavage:


Source:groupe "couches lavables au naturel" sur facebook




Protocole de décrassage :



1/ Mélanger 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude et 2 cuillères à soupe de percarbonate de soude dans 5l d'eau très chaude (minimum 40° sinon le percarbonate n'agit pas) 


2/Prélever un verre (non teinté) de ce mélange, et le mettre de côté (ce sera le verre «test» ou «témoin»)


3/Mettre vos absorbants propres dans ce mélange pour au moins 4h


4/Après le trempage, retirer les couches de la bassine, et prélever un 2ème verre. 


5/Rincer et essorer les couches (à la main ou en machine). 


6/Comparer les deux verres (au besoin en plaçant une feuille blanche derrière). --> Si le liquide à l'intérieur des deux verres est quasiment identiques, bravo, les couches ne sont pas encrassées, passer à l'étape 

--> Si le liquide du 2ème verre est plus foncé, plus coloré que celui du verre témoin, les couches sont encrassées. Il faut alors recommencer les étapes de 1 à 6, jusqu'à obtenir le même résultat dans les deux verres.


7/Passer les couches à la machine à 60° sans aucun produit. 

    

Cas particuliers de l'apprentissage de la propreté

 

 

 

L'acquisition de la propreté est liée à la maîtrise de la marche, à celle des sphincters et se met en place quand l'enfant est prêt et le décide. Cette étape concerne les enfants à partir de deux ans, deux ans et demi.

 

 

 

Comme pour toutes les acquisitions, l'enfant va suivre son propre rythme. C'est lui qui décide d'être propre. Je félicite à chaque réussite et je ne force jamais un enfant à aller sur le pot ou sur les toilettes (même à la demande des parents) : ceci se fera à sa demande ou suite à une proposition de l'adulte au moment du change. Il n'y a pas d'heure fixe pour les toilettes. J’utilise un réducteur de siège avec marches, pratique pour m’éviter les maux de dos mais aussi pour le confort de l’enfant et pour qu’il se sente grand.

 

 

 

Cette étape se fait surtout en concertation avec les parents. Elle s’effectue en même temps chez les parents et l’assistante maternelle afin que l’enfant sente qu’il y a cohérence et collaboration entre tous pour l’accompagner dans cette étape, mais ce n’est pas un examen de passage qu’il doit réussir à tout prix.

 

 

 

Si un enfant fait pipi ou caca dans sa culotte, il ne sera jamais réprimandé pour cela. Pour un enfant devenu propre, un échange privilégié (comme lors du change) est maintenu.

 

 

 

Le respect du corps de l'enfant est important: il est toujours prévenu des soins qui lui sont faits (change, prise de température, mise d'un suppositoire, ...), et si vraiment il ne veut pas, c'est par la discussion que je l'amène à accepter le soin; je ne le lui imposerai pas de force.

 

 

 

De la même façon, un enfant qui ne veut pas être massé ou embrassé n'est jamais forcé; sa pudeur est respectée.

 

 

 

En cas de maladie

 

 

 

En cas de fièvre, afin de pouvoir lui administrer du doliprane, votre pédiatre ou médecin traitant doit me prescrire un protocole indiquant le nom de l’enfant ainsi que son poids et la dose de doliprane à lui administrer en cas de fièvre. Il est à mettre à jour tous les 6 mois ou plus souvent si votre enfant à mois d’un an. De plus, je vous informerai par un appel téléphonique ou l’envoi d’un texto (modalité à définir avec vous lors de la signature du contrat) afin que vous puissiez prendre rendez-vous chez le médecin le cas échéant.

Si l'enfant a les premiers symptômes(vomissements, fièvre,...) lors de l'accueil, je vous contacte dès que possible afin que vous puissiez prendre rendez-vous chez votre médecin traitant.    

 

J’accueille les enfants malades dont un traitement est mis en place par le médecin qui doit privilégier les prises des médicaments le matin et le soir en accord avec la Circulaire DGS/PS 3/DAS n° 99-320 du 4 juin 1999 relative à la distribution des médicaments. L'accueil étant maintenu même en cas de maladie de l'enfant, mon salaire est maintenu dans le cas où vous choississez de garder votre enfant à la maison. 



           

Les vaccinations obligatoires

 

 

 

Les obligations vaccinales ayant changé pour les enfants nés à compter du 1er janvier 2018 (décret n°2018-42 du 25 janvier 2018) : onze vaccinations sont désormais obligatoires. L'absence de vaccination ou le non respect du calendrier vaccinal entraîne le refus ou l’arrêt de l'accueil de l'enfant après un délai de trois mois pour permettre aux parents de se mettre en conformité; La poursuite de l'accueil de l'accueil, après ce délai entraîne le retrait de l'agrément.

 

Hygiène

 

L’hygiène est essentielle pour prévenir les maladies des enfants, et la propreté doit être irréprochable. Le ménage et le nettoyage sont assurés par moi-même le soir après que les enfants soient tous partis, complétés chaque week-end. Donc quand vous arrivez le matin, c’est propre et rangé mais beaucoup moins en fin de journée. Par ailleurs, le retrait des chaussures à l'entrée est obligatoire pour les enfants et les parents.

 

 

 

Hygiène bébé 

 

 

 

Le bain quotidien est un moment privilégié que l’enfant partage avec ses parents. Toutefois en cas de vomissures, diarrhée ou si l’enfant s’est trop sali en extérieur, je le laverai à la douche ou au gant. L’enfant doit arriver propre à mon domicile.  Il est possible de discuter de ce point à l’occasion de la signature du contrat.

 

 

 

Les changes s’effectueront en moyenne, minimum 5 fois par jour. Le matelas à langer est recouvert d’une serviette de toilette propre à l’enfant qui est changée tous les jours ou plusieurs fois par jour si celle-ci est souillée. Il n'y a pas d'heure fixe pour les changes. Le change de bébé est fait autant de fois que nécessaire, tout particulièrement lors de selles, afin d’éviter les risques d’érythème ou d’infection. Je me lave les mains avant et après le change. Je ne laisse jamais l’enfant seul sur la table à langer et j’ai toujours une main sur lui pour éviter tout risque de chute.

 

 

 

Au cours du change la communication avec l’enfant est systématique. C’est un moment d’échange individualisé.

 

 

 

En cas de rhume, j’utilise des mouchoirs jetables.

 

 

 

Pour les autres soins, je procède de la manière suivante : lavage des mains avant les repas, brossage des dents après les repas, coiffage des cheveux après la sieste, lavage des mains après être passé aux toilettes…

 

 

 

Tous ces soins s’effectuent de manière douce et sont une occasion de relation d’échange et de communication.

 

 

 

Hygiène Assistante maternelle

 

 

 

Lavage régulier des mains.

 

 

 

Avant tous les soins aux enfants, la préparation des repas, les repas, et après avoir change un enfant, après être allée aux toilettes, après avoir manipulé des objets souillés, après s’être mouché.

 

 

 

Utilisation d’essuies mains en papier à usage unique.

 

 

 

Hygiène alimentaire

 

 

 

Nettoyage consciencieux du matériel d’alimentation, désinfection, stérilisation des biberons à froid (si requis par les parents), respect de la chaîne du froid. Si les parents apportent le repas de leur enfant, celui-ci doit être transporté dans un sac isotherme et mis rapidement dans le réfrigérateur (tout marquer au nom de l’enfant).

 

 

 

Indemnité d’entretien

 

 

 

L’indemnité d’entretien ne peut être inférieure au montant défini par accord paritaire dans la convention collective (3.5460€ min pour 9h et par enfant en 2022). Le montant habituel représente le minimum autorisé et est soumis, pour l’assistante maternelle,  à l’impôt sur le revenu mais pas aux cotisations sociales pour l’employeur.

 

 

 

Il peut être réexaminé afin de tenir compte de l’évolution des besoins de l’enfant.

 

Journée égale à 9h: 4€ par jour et par enfant.

 

Journée supérieure à 9h prévue au contrat ou en heure supplémentaire:

de 9h à 11h de présence: 4 50par jour et par enfant.

de 11h à 13h de présence: 5€ 20 par jour et par enfant.   

 

Cela veut dire que pour tout enfant périscolaire accueilli  chaque soir, peu importe la durée, les parents devront payer 4€/ par jour.

 

 

 

A quoi correspondent ces dépenses ?

 

 

 

Les peluches, draps, linge de lit et autres tapis d'éveil, voire le revêtement des poussettes et transats lors de salissures, passent à la machine à laver toutes les semaines. Il est aussi indispensable d’effectuer de nombreux lavages de mains, pour moi et les enfants, l'achat de produits désinfectants (gel désinfectant pour les mains, lingettes bactéricides pour les poignées de portes, téléphone, jouets, et plans de travail, assainissant d'atmosphère...) en cas d'épidémie de rhume, ou de Gastroentérite. En plus, il est indispensable d’entretenir et renouveler  tout le matériel de sécurité (piles des détecteurs de fumée et de monoxyde de Carbone,  extincteur, protèges coins…) Quand les enfants apprennent la propreté, ils aiment beaucoup jouer avec la chasse d’eau et dérouler le papier toilette, ce qui est bien normal à leur âge. Certains enfants sont des artistes talentueux et réalisent des TAGS sur les murs ce qui engendrent des frais de peinture pour la remise en état.

           

 

 

Pour l'accueil d'un bébé, les indemnités d'entretien servent à financer l'achat et le renouvellement du matériel de puériculture de base et aux normes: lit, poussette duo, transat, chaise haute, berceau, table à langer... A partir du moment où les parents payent l'indemnité d'entretien ils n'ont pas à fournir ce matériel et il est remplacé en cas de casse ou de changement de norme.

 

 

 

Je fournis des jeux et des jouets adaptés à l'âge de l'enfant accueilli. Les jouets d'éveil : hochets, jouets 1er âge en bon état, portique, tapis, cubes, pyramides, encastrements, dînettes, poussette, garage et voitures, poupées (et tout ce qui va avec) peluches, Duplos divers âges, mini cuisine équipée, Musiques…

 

 

 

L'indemnité d'entretien permet donc de faire face aux frais engagés du fait de mon activité professionnelle, notamment en matière de chauffage, d'eau et d'électricité. Par exemple, lorsque je ne travaille pas, je coupe le chauffage dans la pièce ou bébé dort, lorsque je travaille le chauffage fonctionne obligatoirement de 9h à 19h. De même, on peut prendre en compte l'énergie utilisée pour réchauffer le repas de bébé et le fait que la maison se salit très vite et doit être lavée pour des raisons d’hygiène évidentes. Bien que la maison dispose d’un poêle à bois, celui-ci ne fonctionne pas pendant le temps de présence des enfants pour des raisons de sécurité

 

 

 

L'entretien et la maintenance du lieu d'accueil pendant les vacances comme les peintures à refaire et autres incidents qui arrivent avec des petits enfants est une chose normale. Chez moi, il n’y aucun conflit ou punition pour ces dégâts matériels car c’est prévu financièrement dès le début avec les parents. Une tranquillité d’esprit bien appréciable !

 

 

 

Pour les plus grands, en particulier les périscolaires :

     

 

Tout d'abord, il faut financer l'achat de matériel pour des activités telles que la pâte à modeler, la terre, la peinture, les gommettes, le dessin, les pinceaux, les différents sortes de papiers, l’encre noir et blanc + de couleur pour l’imprimante, l’entretien de l’imprimante et de l’ordinateur, les feutres, les éponges de formes différentes, les crayons … Tout cela coûte assez cher et certains matériels et matériaux doivent être renouvelés souvent.

 

 

 

J'achète également des livres et je suis abonnée à des magazines pour enfants.

 

 

 

Je passe du temps, hors de mes horaires de travail, à préparer et rechercher des activités pour les enfants (ce temps est essentiel pour que la journée de votre enfant se passent dans de bonnes conditions et je ne vous demande pas de rémunération).


De plus, cette indemnité d'entretien me permet de financer l'intervention de la psychomotricienne (une fois par mois) , de l'intervenante en éveil musical (deux fois par mois) ainsi que l'abonnement annuel au cours de baby gym de Launac (une fois par semaine). 

Tous les frais quand nous faisons des sorties sont aussi financés par l'indemnité d'entretien. 

 

 

 

Grosses colères et mauvaise humeur

 

 

 

A propos des colères de bébé, disputes autour des jouets, cheveux tirés, coups de pied et cris…Ces comportements font partie du développement de l’enfant et de son apprentissage de la vie en petit groupe.

 

 

 

Mon rôle est alors de leur apprendre à être patient pour obtenir ce qu'ils désirent et de leur apprendre à utiliser le langage pour convaincre les autres afin de satisfaire leurs besoins. Ce sont les deux facteurs les plus importants que j’utilise afin de contrer l'agressivité des enfants entre eux.

 

 

 

Je ne réponds jamais à la violence par la violence physique (morsure, petite tape sur la main, fessée, tirage de cheveux…) ou psychologique  (privation de dessert, chantage affectif, dévalorisation).

 

 

 

Je n’ignore jamais l’agressivité mais je suis proactive en ce sens que je privilégie la pédagogie et le dialogue calme afin que le comportement de l’enfant évolue positivement.

 

 

 

Affectif

 

 

 

Les Sucettes

 

 

 

Si votre enfant a besoin de sucettes, veuillez les acheter en double, c'est-à-dire des sucettes pour chez vous et des sucettes chez moi (pas de risque d’oublis). Les attaches sucettes sont interdits car ils peuvent être des dangers potentiels (étant en lien étroit avec la PMI je mets en place leur recommandations de sécurité)

 

 

 

Doudou (lange, mouchoir, peluche…)

 

 

 

Monsieur ou Mademoiselle doudou accompagne l’enfant tout au long de sa journée ; il a une fonction rassurante et de transition entre chez lui et chez moi, il est donc le bienvenu!

 

 

 

Bien souvent les parents donnent à l’enfant un objet pour lui rappeler une odeur familière qui peut être une aide précieuse à la séparation et à l’endormissement.

 

 

 

Cet objet n’a pas systématiquement valeur de doudou.

 

 

 

Ce n’est que vers 6/8 mois que l’enfant peut choisir un objet qui deviendra l’objet transitionnel auquel il s’attache. Il pourra s’y réfugier lors de moments d’angoisse. Il lui permettra de se ressourcer et de découvrir le monde qui l’entoure.

 

 

 

Monsieur ou Mademoiselle doudou, toujours fidèle au poste,  fera les allers et retours entre « chez papa et maman » et « chez moi », ira en promenade et suivra votre enfant dans toutes ses activités quotidiennes. Lorsque le doudou est sale, c’est aux parents de le laver, d’en parler à leur enfant et de l’accompagner pour qu’il le retrouve. Le mieux étant de l’habituer à avoir un doudou propre chaque semaine.

 

 

 

Dans la journée, c’est l’enfant qui décide du moment où il en a besoin. Néanmoins, parfois, je pourrai l’inviter à s’en séparer pour certaines activités sans jamais l’imposer.

 

 

 

Tous les enfants n’ont pas de doudou, ce n’est pas seulement un objet de sieste et ce n’est pas obligatoire!

 

 

 

Remarque :

 

 

 

Certains enfants ne veulent pas que doudou aille faire un tour de manège dans la machine à laver, essayez dès le départ d’acheter 2 doudous identiques pour éviter les conflits mais aussi les problèmes en cas de perte. Acheter 2 doudous vous permettra de pouvoir laver les doudous par roulement. N’oubliez pas d’y ajouter l’odeur de maman avec quelques gouttes de parfum et de le ramener chez moi le lundi matin.

 

 

 

Couverture de portage

 

 

 

Si vous avez l’habitude d’utiliser une couverture de portage, veuillez me le signaler surtout si vous avez l’habitude d’endormir votre enfant de cette façon.

 

 

 

Jeux et jouets

 

 

 

Il y a des jouets chez papa et maman et des jouets chez votre assistante maternelle. Pour des raisons de gestion, ils ne sont pas interchangeables.

 

 

 

Il m’arrive d’acheter des jouets pour les enfants mais ces jouets doivent rester chez moi. Cela leur apprendra à partager en collectivité et à faire la différence entre les deux lieux de vie (maison et assistante maternelle)… merci de votre aide et de votre compréhension.

 



Cahier de liaison virtuel: BOO

 

 

 

Vous avez besoin de savoir comment s’est passé la journée de votre enfant et c’est bien normal:

 

 

 

Je travaille avec l'application Boo, dans laquelle je note:

 

 

 

  • Qualité du comportement (fatigue, gai, grognon)

 

  •  Prise des repas (bon appétit, difficile, goûts…)

 

  • Sommeil (qualité et durée)

 

  • Signes évoquant une maladie (grognon, se touche l’oreille, démangeaisons, boutons…)

 

  •  Incidents ou éventuellement accidents;  en cas d’accident, vous serez averti(e) immédiatement par un appel téléphonique ou l’envoi d’un texto (modalité à définir avec vous lors de la signature du contrat) .

 

  • Intérêt pour les activités d’éveil;

 

 

 

Vous pouvez en faire de même, pendant le weekend ou en soirée, remplissez-le pour m’indiquer : bosse, toux, nez qui coule…, ces informations me seront très utiles ! Pensez à remettre le cahier le soir dans le sac de l’enfant.

 

 

 

L'adaptation

 

 

 

L'adaptation est un moment indispensable pour permettre :

 

  • Aux enfants de faire connaissance avec moi (organisation du temps et des lieux), les autres enfants et la mienne.

 

  • Me permet de faire la connaissance avec l’enfant et sa famille (papa et maman), d'obtenir des informations sur les rituels de l'enfant : habitude d'endormissement, heures des repas…

 

  •  Aux parents de faire connaissance avec moi, les autres enfants, les autres familles et mes enfants.

 

Ce moment permet aux parents d'avoir des informations sur le fonctionnement quotidien de ce lieu d’accueil familial et sur moi même. L'adaptation se fait en général sur une période minimum d'une semaine, mais peut se faire sur deux semaines ou plus (trois semaines maximum).

 

 

 

L'adaptation est un moment très important, parce qu'il aura comme conséquence la bonne intégration de l'enfant au sein de ce type d’accueil. Dans ce processus, le rôle de la mère est central.

 

 

 

« C’est un temps où vous, parents, allez accompagner votre bébé dans son nouveau lieu, y être avec lui, vous tenir dans toutes les pièces où il se tiendra bientôt seul. Ce lieu sera pour lui investi de votre présence et votre bébé se souviendra de vous lorsqu’il s’y retrouvera seul », (Anne Bacus psychothérapeute).

 

 

 

Pour que cette période se passe le mieux possible une certaine rigidité vis-à-vis des parents est de mise : heure d'arrivée et de départ par exemple. Cependant le déroulement de l'adaptation est surtout fixé par l'enfant qui peut s'adapter plus ou moins vite selon son âge, son état d'esprit, son autonomie, sa facilité à se séparer des ses parents…

 

 

 

Déroulement de l'adaptation :

 

 

 

Avant le début de l'adaptation de l'enfant, une prise de contact est effectuée entre la famille et moi-même, pour fixer un peu à l'avance le déroulement de cette période : heure d'arrivée, heure du départ du parent puis de l'enfant, qui au fil des jours, passera de plus en plus temps sans son parent chez moi: transition en douceur.

 

 

 

Il ne faut pas oublier les objets favoris de l'enfant, qui le rassurera pendant l'absence du parent et lui rappellera la maison (doudou : peluche, couche en tissu, pyjama, tétine ou autre objet).

 

Exemple de programme d'adaptation à discuter avec les parents et aux besoins de l'enfant.

 

 

 

Premier JOUR

 

 

 

Le parent et l'enfant viennent chez moi pendant environ 1 heure. Nous sommes tous les trois dans la salle de séjour pour mieux permettre à l'enfant d'observer et d'investir l'espace. Les premières informations sont prises sur l'enfant, sur son caractère, ses jeux favoris, ses habitudes…

 

 

 

Deuxième JOUR

 

 

 

L’Enfant reste chez moi 2 heures ET le parent 1 heure. Cela me permet de rentrer en relation avec l'enfant sans la présence du parent, je suis disponible pour lui, le rassure, lui explique ce qui se passe…

 

 

 

Troisième JOUR

 

 

 

L'enfant reste 3 heures ET le parent 1 heure. Petit à petit, l'enfant, selon son âge, est présenté aux autres enfants et commence à partager des temps avec eux.

 

 

 

Quatrième JOUR

 

 

 

L'enfant reste 4 heures ET le parent 1 heure. Selon le rythme de l'enfant une sieste ou un repas peuvent s'effectuer chez moi.

 

 

 

Cinquième JOUR

 

 

 

La fin de la semaine arrive. L'enfant peut, si tout se passe bien, rester toute la journée (petite journée).

 

 

 

Selon le déroulement de l'adaptation, si le parent et l'enfant se sentent bien chez moi, cette période de transition peut se terminer dès la première semaine. Cependant, après discussion entre le parent et moi-même, la décision de continuer l'adaptation peut être prise pour le bien-être de l'enfant et du parent. La deuxième semaine se déroule sur le même principe que la première avec des temps de présence de l'enfant de plus en plus longs sans son parent. La période d’adaptation est prévue au contrat et est totalement rémunérée. L'adaptation durera maximum 3 semaines.


 

La sécurité affective de l’enfant est en lien avec la sécurité affective du parent.  Lorsque vous êtes sécurisé, votre enfant le sent et est libéré de son anxiété. N’hésitez pas à me faire part de votre questionnement ou inquiétude vis-à-vis de l’accueil de votre enfant chez moi. En effet, la séparation se fera d'autant mieux que votre bébé sentira que vous le laisser en toute confiance le matin.

 

 

 

Expliquer la situation à son enfant

 

 

 

Lors de toute situation nouvelle, il est important de parler à son bébé, quel que soit son âge. « Je te laisse pour aller au travail, mais la nourrice va s’occuper de toi. Je reviendrai ce soir te chercher, et je penserai à toi pendant toute la journée ». Ces mots rendront la séparation plus douce, car « la parole reste quand celui qui l’a prononcé a disparu », disait Françoise Dolto.

 

 

 

« Si le bébé ne peut saisir le sens des mots, il est sensible à l’intonation de la voix de ses parents. Il est tout à fait naturel d’être contente de retrouver son travail, et il faut transmettre, par la voix, ce plaisir d’aller faire ce que l’on a à faire », a dit aussi Christine Brunet.

 

 

 

Choisir le bon moment

 

 

 

Trois périodes critiques de séparation jalonnent le développement psychoaffectif du bébé : 4, 8 et 12 mois. L’enfant prend conscience des étrangers et acquiert en autonomie ; pour garder ses repères, il a en contrepartie besoin de stabilité. Dans la mesure du possible, mieux vaut donc éviter ces âges pour une première séparation.

 

 

 

Voir le bon côté des choses

 

 

 

Cette séparation, si elle est imposée par la reprise du travail, est aussi bénéfique à l’enfant qui y gagnera des compagnons de jeu et des activités. Mais surtout, vous et votre enfant allez apprendre à vous éloigner l’un de l’autre. Un premier jalon dans la « séparation-individuation », ce long cheminement permettant à l’enfant de devenir autonome.

 

 

 

Le matin après votre arrivée et le soir avant l’heure du départ, prenez quelques minutes pour parler avec l’assistante maternelle de la journée de votre enfant : ses repas, sa sieste, ses éventuels petits soucis de santé. Une façon de passer le relais, tout en douceur, à l'inverse d'un départ « à la sauvette » qui risquerait de donner à l'enfant le sentiment d'être abandonné.

 

 

 

Déroulement d’une journée type

 

 Cette journée type n’est bien évidemment pas systématique, elle varie beaucoup en fonction de l’humeur des enfants, de leur état de santé, de la météo et aussi du contrat qui est signé. Pour les bébés, je respecte bien sûr leur rythme propre mais j’essaie de les impliquer au maximum dans les activités.

 

 

 

Ouverture à 8h

 

Accueil,  Jeu libre,

 

8h à 9h00

Ateliers (Art, éveil musical…)

 

9h00 à 9h45

Conte

 

9h45 à 10h00

Goûter  et rituels

 

10h00 à 10h10

Sortie à la forêt de Bouconne, au parc, au RAM, au marché, atelier cuisine

 

10h10 à 11h30

Repas  et rituels

 

11h30 à 12h10

Jeu libre et change

 

12h10 à 13h00

Rituel de la sieste - histoire

 

13h00 à 13h20

Sieste puis réveils échelonnés et jeux calmes

 

13h20 au réveil de l’enfant

Goûter et rituels

 

Au alentour de  16h00

Promenade ou Sortie au parc ou jeu dans le jardin

 

16h00 à 16h45

Chant, écoute musicale, comptine

 

16h45 à 17h00

Jeu libre

 

17h00 à 18h00

Fermeture (le vendredi)

18h30

 

 

 

 

 

 

 

Différents moments se succèdent et rythment la journée de votre enfant : accueil, petit goûter du matin, activités, déjeuner, sieste, promenade, goûté, jeux libres, départ du soir. Ce rythme, toujours le même, permet aux enfants d'avoir des repères et de se sentir en sécurité.

 

 

 

Objectifs et moyens pédagogiques 

 

 

 

Je souhaite proposer à votre enfant des activités variées et stimulantes. Ces activités sont établies en réponse aux désirs des enfants, à leurs besoins et à leurs capacités en fonction de leur âge. Elles permettent la découverte et l’expérimentation tout en étant source de jeux et de plaisir pour l’enfant. Un planning d’activité hebdomadaire est établi par mes soins pour que les parents puissent avoir des points de repères quotidiens sur ce qui est proposé aux enfants.

 

 

 

On retrouve dans cet emploi du temps:

 

 

 

  • Une sortie à la  médiathèque de Saint Paul sur Save ainsi qu'à:la bibliothèque de Montaigut sur save : A travers le livre, les enfants développent leur imaginaire, ressentent, connaissent et développent des sensations. Il y a un apprentissage du langage et une sensibilisation à la lecture.

 

  •  L'éveil à l'anglais et à l'espagnol: 2 fois par mois Mme Karolyne Vancheri intervient pendant 1h auprès des enfants pour qu'ils aient une immersion ludique. L'alternance anglais/espagnol est fait d'une séance sur l'autre. Afin de garder une cohérence, au quotidien nous écoutons les comptines que nous avons pu voir avec Karolyne. 

  • L’éveil musical: Il s’agit de la manipulation de percussions, de l’éducation de l’ouïe, reconnaître des bruits familiers, apprendre à écouter et chanter. L'animation est proposée deux fois par mois avec l'intervention d'Elanora de l'association "l'esprit scène". 

     

  •  La psychomotricité: Maîtrise des fonctions locomotives et de l’autonomie. Activités d’équilibre (parcours d’obstacles) Activités spatiaux motrices (cerceaux, rondes, etc.) Le but est de prendre conscience de son corps et de ses limites. C’est aussi d’obéir à des consignes simples, suivre un chemin, se déplacer d’un point à un autre, apprendre des notions comme intérieur, extérieur, devant, derrière ou dessus, dessous. Une fois par semaine, nous allons à la baby gym de Launac. 

  • Les activités praxiques: Elles nécessitent un entraînement des gestes dans un but précis. Il s’agit d’associer sa pensée et ses réalisations manuelles, de développer la mémoire et la pensée logique. Par exemple, puzzle, dominos, loto, jeux de constructions, de tris, coloriage, etc.

 

  • Les activités manuelles: La peinture, le collage, les gommettes, par exemple ont pour but la prise de conscience de l’espace en rapport avec la trace laissée. C’est aussi l’occasion d’acquérir la souplesse du poignet, de la main et des doigts. Les enfants développent leur pensée logique, ils repèrent les couleurs, les formes et les tailles.

 

  • Les activités sensorielles: Elles mettent en jeu les possibilités sensorielles de l’enfant. Ses sensations vont construire son domaine affectif et l’aider à mieux percevoir ce qui l’entoure. Toucher différentes matières, sentir (boites à odeurs), voir (loto, domino, jeux de mémoire), goûter, écouter (reconnaître des sons).

  • Sortie au théâtre : durant les vacances scolaires, nous allons au théâtre des grands enfants à Cugnaux pour assister à des spectacles adaptés au très jeune public. 

  • Les jeux de manipulation: modelage, pâte à sel, pâte à modeler Sensibilité du toucher : sable, farine, graine, etc. Jeux d’eau, notion de volume (dedans/dehors). 

 

  •  La cuisine: des recettes simples à la portée des enfants leurs sont proposées. Faire la cuisine permet d’éprouver le plaisir de la manipulation des ingrédients, mais également l’éveil des sens, satisfaction d’une production que l’on peut goûter.

  • La médiation animale: L’objectif est ici d’accompagner et de stimuler le développement psychomoteur de l’enfant selon les axes prioritaires de l’équipe éducative. Ainsi, des séances thématiques permettent de valoriser l’expérimentation et la découverte de nouvelles sensations tout en accompagnant l’acquisition de nouvelles compétences sensorielles et motrices.

 

Les activités doivent être également libres et spontanées pour permettre à l’enfant de laisser libre cours à son imagination, à ses découvertes. Le jeu est un élément fondamental dans la structuration de la personnalité de l’enfant. Il lui permet de s’identifier à l’adulte, d’assumer des situations difficiles en les reproduisant mais aussi de se confronter aux autres. Il est donc nécessaire d’arriver dans la journée à un équilibre entre les activités dirigées mais non imposées et les activités libres dont les enfants sont les «maîtres».

 

 

 

  •  En ce qui concerne les plus jeunes (les enfants de moins de un an) j’assure leur prise en charge dans leurs besoins de contacts physiques, de tendresse et d’individualité dans le groupe. J’aide le bébé à réussir ses essais par les gestes simples de sollicitation d‘encouragement et par l’utilisation d’un matériel spécifique (ballons, rouleaux, jeux de manipulation pour affiner sa préhension et coordonner ses gestes, boites à musique, livres en carton, etc.)

 

  • Je valorise la psychomotricité libre, votre enfant sera dans la chaise haute uniquement lors des repas et dans les bras pour la prise du biberon, puis je le laisserais découvrir son corps et l’espace sur un grand tapis adapté à son âge et largement inspiré de la pédagogie d'Emmi Pickler et du Nido de la pédagogie Montessori. Cette liberté donnée aux enfants leur apporte un sentiment d’accomplissement et de sécurité. « Grâce à l’activité spontanée, l’enfant devient acteur de son développement, souligne Monique Busquet psychomotricienne, formatrice au Conseil départemental de Seine Saint-Denis. Il peut tester les limites de son corps et expérimenter de nouvelles positions librement. » En répétant les exercices, l’enfant se prépare ainsi tout seul aux différentes acquisitions. Il progresse à son rythme sans qu’on ait besoin de devancer ses besoins. « Il est important de ne pas le contrarier en lui faisant faire des choses pour lesquelles il n’est pas prêt, comme l’asseoir, le mettre debout, on risque au contraire de le crisper et de le mettre en échec », poursuit la spécialiste. 

 

La motricité libre permet aux enfants d’acquérir plus de confiance puisque ce sont eux-mêmes qui construisent leur propre chemin. Elle favorise aussi leur esprit d’initiative et leur créativité.

 

 

 

En général, les enfants sortent en promenade pour profiter des jeux de plein air tous les jours,  une ½ heure à 1 heure matin, et l’après-midi. Les parents doivent prévoir des vêtements pratiques et adéquats (selon la saison) et marquer au nom de leur enfant : manteau, gilet, bonnet, sac, doudou...

 



 

Le matin

 

 

 

L'accueil du matin est défini avec les parents. C’est un moment de transition entre la famille et la nounou. Pour cela, j’accueille chaque enfant personnellement car un simple bonjour « vite fait » ne suffit pas.

 

 

 

Ce temps d'accueil peut avoir une incidence sur le reste de la journée de votre enfant. Je demande aux familles de prévenir avant 9h30 si l'enfant ne vient pas (sauf lors des cas exceptionnels). Contactez-moi de préférence sur mon portable et n’oubliez pas de me laisser au choix un message vocal ou texto de préférence. En effet, il se peut d’une part que nous allions nous promener et je ne veux pas priver les autres enfants de sortie car nous attendons un camarade de jeu et d’autre part, si je suis dans le coin « toilette et lange », il m’est impossible de répondre aux appels pour raison de sécurité.

 

 

 

Quand vous arrivez le matin avec votre enfant, je vous suis reconnaissante à la fois d’aller à l'essentiel des informations et aussi de  prendre le temps d'une transition en douceur. Lorsqu'une famille a besoin d'avoir une discussion particulière avec moi, je pourrai vous proposer un rendez-vous à un autre moment de la journée ou un autre jour.

 

 

 

Pour la plupart des enfants, la première personne à qui il s’attache est  “maman”, toutefois la personne qui  s’occupe continuellement ou constamment de l’enfant et démontre un investissement émotionnel envers l’enfant  devient aussi quelqu’un pour qui l’enfant ressent de l’attachement. Tous les gens en contact constant avec l’enfant ne sont pas interchangeables.  Les mamans qui doivent rechercher une autre nounou pour une raison ou une autre, vous le confirmeront.  En d’autres mots, maman, ne vous inquiétez pas…

 

 

 

Même si votre petit bout de chou a passé toute la journée avec papa, mamie, nounou ou n’importe quelle personne qui prendrait soin de lui régulièrement, votre bambin sera très heureux de vous voir quand vous venez le chercher et vous fera un gros câlin avec tout plein de  bisous. Et s’il pleure, c’est simplement peut-être parce qu’il est fatigué et qu’il a besoin de libérer certaines tensions !

 

 

 

Note : Chaque matin, en fonction de l’heure prévue d’arrivée des enfants sur le contrat, je suis prête et disponible pour vous accueillir. J’attends de vous en retour que vous respectiez  mon espace privé (règles de savoir vivre).

 

 

 

Le repas

 

 

 

Lorsqu’une mère allaite son enfant au sein, une organisation sera réfléchie avec l’assistante maternelle de façon à ce que la situation d’accueil permette la poursuite de cet allaitement.

 

 

 

Les différents axes que je privilégie sont : les rituels, partager des goûts, partager des temps de parole et partager la préparation d’un repas.

 

 

 

Les Rituels des enfants 

 

 

 

Se laver les mains, s’installer à table, mettre les bavoirs, penser aux médicaments de tel ou tel ou à son régime alimentaire, pas le temps de s'ennuyer ! S'il fait beau, les enfants pourront déjeuner sur la terrasse (sécurisée et ombragée).

 

 

 

Organisation des repas

 

 

 

La fin du repas se fait au rythme de chacun, cependant j’essaie d'attendre que le plus grand nombre ait terminé pour se nettoyer les mains et la bouche avant d'aller jouer. Les plus petits mangent dans des chaises hautes, (peg perego pappa). Les moyens et les plus grands, déjà plus autonomes, mangent sur une petite table séparée afin de constituer des petits groupes. Les enfants mangent avec un bavoir (bien couvrant/une face plastifiée) fourni et lavé par les parents tous les jours afin de bien protéger leurs vêtements. Je fournis tout le matériel sauf la tasse à bec verseur qui doit rester à mon avis quelque chose de très personnel. Je mange vers 12 heures 15  en dehors de l’heure de repas des enfants, lors de leur temps de jeu libre

 

 

 

Partager des temps de parole 

 

 

 

Le repas est un temps très important parce qu'il permet de reconstituer le groupe d'enfants éclaté lors des jeux libres. Je fais en sorte que cela soit un moment où l’on se sent bien. A chacun à ce moment là d’être attentif à ce que dit l’autre. J’encadre les enfants, discute avec eux, nomme les aliments, parle du déroulement de la journée. Pendant ce moment de retrouvailles entre copains, quelques règles sont à respecter. Les enfants doivent rester assis (on ne grimpe pas sur la table et on ne saute pas sur la chaise), ne pas hurler (crier pour avoir ce que l’on désir n’est pas un comportement sociable et acceptable chez moi), ne pas jeter la nourriture sur les autres enfants ou sur moi (cela s’appelle « être respectueux »). Ils peuvent bien sûr toucher et manger avec les doigts, pour la découverte tactile de la nourriture, je ne punis pas l’enfant mais essais de détourner son attention de façon positive.

 

 

 

Partager des goûts : Les repas cuisinés par l’assistante maternelle.

 

 

 

Je prépare une alimentation diversifiée et équilibrée, essentiellement à partir de produits frais. Rien n’est imposé, vous pouvez aussi choisir d’amener les repas de votre enfant. Je précise que cela commence lorsque l’enfant mange de façon diversifiée, le lait maternisé et l'eau servant à la préparation des biberons étant fournis par lesparents.

 

 Il est évident que chaque enfant, spontanément, ne va avoir envie de manger que ce qu’il connaît déjà ! D’où le talent que les adultes auront à développer pour lui faire goûter des mets méconnus, aux odeurs, saveurs et couleurs étranges. D’où l’intérêt, pour le tout petit de découvrir des cuisines très différentes chez ses parents et chez l’assistante maternelle. Je leur demande de goûter à l'ensemble de ce qui est proposé, mais je ne les force pas à manger ni à finir leurs assiettes. Les apprentissages au niveau de l'alimentation (passage aux morceaux…) sont faits en accord avec les parents qui commencent d'abord à la maison. Un enfant qui commence à vouloir manger seul se voit présenter deux cuillères à son repas, afin que je puisse l'aider.

 

 

 

Partager la préparation du repas vers 2 -  3 ans

 

 

 

Dès le plus jeune âge, je fais participer l’enfant à la préparation du repas (tout comme l’inciter à mettre la petite table) en tenant compte bien sûr de ses capacités psychomotrices. Ceci constitue pour lui une grande source d’intérêt, une preuve de confiance et une responsabilisation. Je lui laisse le temps de finir sa tâche et je ne le finis pas à sa place histoire d’aller plus vite. Je les amène, avec moi, faire le  marché (seulement le vendredi matin et si le temps le permet), on imagine ce que l’on va manger et avec les plus grand on essaie de faire la liste de ce qu’il faut acheter.

 

 

 

Mais aussi à travers tout cela…Partager une tonne de connaissances qui permettront à l’enfant de comprendre que les poissons vivent dans la mer ou les rivières et ne sont pas carrés, que le lait vient de la vache et non de la bouteille !

 

 

 

Les menus

 

 

 

J’établis des menus à l’avance que j’affiche dans l’entrée.

 

 

 

Si votre enfant à des allergies alimentaires, celles-ci seront bien entendu prises en compte.

 

 

 

Si votre enfant a besoin d’un régime alimentaire particulier ou si vous souhaitez un régime particulier, je vous suis reconnaissante de bien vouloir établir le menu à l’avance et en détail (recettes) et je le réaliserai.

 

 

 

Ces repas particuliers devront être mentionnés au contrat. Le prix des repas n’est pas inclus dans l’indemnité d’entretien.

 

 

 

TARIFS REPAS

 

Avant 12 mois, boissons incluses

 

 Repas et goûter: 3€

        


De 12 mois à 2 ans, boissons incluses

 

Repas et goûter: 4€

Dîner: 3€

 

De 2 ans à 3 ans, boissons incluses

 

Repas et goûter: 4€50

Dîner: 4€


A partir de 3 ans, boissons incluses

 

Repas et goûter: 5€

Dîner: 4€

      


Le goûter

 

 

 

Le petit goûter s’effectue à 10 heures variera en fonction des saisons, de l’âge de l’enfant et des jours de la semaine.

 

 

 

Au lever de la sieste, un goûter est proposé aux enfants. Des comptines sont alors chantées avec la participation des enfants. Les règles du repas sont toujours à respecter.

 

 

 

Le goûter de l’après midi est l'occasion de nombreuses fêtes : Halloween, Noël, Pâques…les anniversaires des enfants. Un goûter amélioré est donc proposé avec un gâteau fait par les enfants, des jus de fruits. Les parents peuvent se joindre à la fête s'ils le désirent.

 

 

 

La sieste

 

 

 

Les plus grands et les moyens font généralement la sieste en début d'après midi. Le temps de sieste commence vers 13h00-13h30. Les changes des enfants constituent un moment de transition entre le repas et la sieste, je raconte ensuite une histoire...

 

 

 

Chaque enfant dort dans sa propre chambre. Les chambres sont aérés chaque jour, facile à entretenir, (sans moquette ou rideaux difficiles à laver) dont la température n’excède pas 19° C environ, assure à l’enfant les conditions matérielles indispensables à la qualité de son sommeil. Les lits présentent toutes les normes de sécurité, c'est-à-dire qu’ils sont assez haut (en fonction de l’âge de l’enfant). Le matelas est ferme et, les oreillers et couvertures proscrits ainsi que les peluches (sauf leur doudou). J’utilise la gigoteuse ou le sur pyjama avec pieds, adaptés à la température de la saison. Je reste avec les enfants pour les aider à s'endormir si besoin (câlins, berceuses). Les rituels d'endormissement sont respectés et les doudous ou sucettes (si requis) sont là pour aider les enfants. Le passage de l’état de veille à celui de sommeil se fait dans le plaisir et n’est jamais une punition.

 

 

 

Certains parents utilisent le portage ou laissent dormir le bébé dans la coque. Petit à petit, je vais habituer votre enfant à son lit en procédant de manière douce et progressive.

 

 

 

Pour les bébés et ceux qui ont dormi le matin, ce moment n'est pas nécessairement celui de la sieste, ils restent alors avec moi dans la salle de séjour. Des animations adaptées au moment et au lieu leur sont proposées: câlins, tendresses, jeux de doigts, chants… c'est l'occasion d'échanges plus personnalisés.

 

 

 

Une fois les enfants endormis, je pourrais utiliser ce temps pour remplir les fiches de chaque enfant.

 

 

 

Les enfants se réveillent les uns après les autres et viennent rejoindre le groupe dans la salle de séjour, on prend alors le temps du réveil, moment particulier pour chacun…. La salle de jeu est mobilisée jusqu'au réveil de l'ensemble des enfants.

 

 

 

Le soir: l’heure des mamans et des papas

 

 

 

Les parents viennent chercher leurs enfants à partir de 16h30, s’ils viennent avant je le laisse le soin aux parents de réveiller leur enfant s'il dort encore. Il faut alors que je gère à la fois le départ de certains et la transmission des fiches de la journée avec les parents, les activités des autres et la fatigue des enfants (pleurs de fin de journée car l’enfant est fatigué). Ce temps de fin de journée est un temps de jeux libres. Je pourrai être amené à proposer des activités calmes (puzzle, perles, dessins…) et séparer le groupe des bébés si le besoin s'en fait sentir.

 

 

 

De manière exceptionnelle, l'enfant pourra rester chez moi pour le dîner, du lundi au jeudi, jusqu’à 20 heures, si je suis disponible. Par ailleurs, afin de préserver également ma vie familiale, je souhaite que le vendredi les enfants quittent mon domicile à 18h maximum

 

 

 

L’enfant ne pourra quitter mon domicile, qu’accompagné par le(s) parent(s) ou une personne adulte inscrite sur le dossier de l’enfant. Les personnes mineures (frères, sœurs, cousins ...) ne sont pas autorisées à récupérer les bébés ou enfants. 

 

 

 

Profiter des retrouvailles

 

 

 

« L’intensité et la qualité du temps de présence compte davantage que la quantité » Anne Bacus.

 

 

 

Aussi difficile soit-il de décrocher des préoccupations professionnelles et de fermer les yeux sur les tâches domestiques, essayez de consacrer entièrement les quelques heures du soir à votre enfant. Le bain, le repas, le coucher sont des moments d’échange tout aussi importants que les autres activités de la journée.

 

 

 

Secret

 

 

 

Sous réserve des dispositions de l’article 226-14 du Code pénal, l’assistant(e) maternel(le) est tenu(e) de respecter le secret professionnel et d’observer une discrétion absolue et ne doit révéler à qui que ce soit, la vie privée des enfants accueillies et de leur famille.

 

 

 

Le manquement à cette obligation est passible des sanctions prévues à l’article 226-13 du Code pénal, et constitue une faute lourde. Conformément à l’article 9 du Code civil, l’employeur est aussi tenu de respecter la vie privée de l’assistant(e) maternel(le) et de sa famille  et, a un devoir de discrétion lié à ses fonctions.

 

 

 

La Protection Maternelle Infantile (PMI)

 

 

 

La PMI est un service du conseil départemental de la Haute-Garonne situé à Toulouse. Afin de couvrir tout le département il a des antennes, nommées maison de solidarités, sur différentes villes.

 

 

 

Je dépends de la Maison des Solidarités de Blagnac, l’infirmière puéricultrice de mon secteur est Mme Barbier Émilie. Elle est emmenée à venir à mon domicile à tout moment afin de connaître les enfants que j’accueille et veiller à l’application des directives du Conseil Départemental de la Haute-Garonne. Je suis dans l’obligation de tenir informée la PMI de tout changement intervenant pendant la durée du contrat.

 

 

 

La PMI forme, agrée et contrôle toutes les assistantes maternelles. Ayant le diplôme d’état d’éducatrice de jeunes enfants, je suis dispensée de la formation de 120h.

 

 

 

Le contrat

 

 

 

Mon amplitude horaire s’adaptera à vos besoins, excepté le vendredi où je souhaite que les départs se fassent a 18h30 maximum afin d’avoir du temps pour ma vie de famille. A titre exceptionnel, je ne suis pas contre le fait de travailler les jours fériés. 

 

En ce qui concerne les vacances d’été, mon conjoint travaillant dans une entreprise qui ferme deux semaines au mois d’août, je souhaite comme la loi le permet, prendre ces deux semaines avec lui. 

 

Je prendrai toujours mes congés pendant les vacances scolaires mais en concertation avec les parents employeurs.

 

 

 

Cas particuliers : Parents séparés.

 

 

 

Lorsque les parents de l’enfant se séparent (divorce, rupture de pacs, fin de concubinage)… Veuillez me faire parvenir dès que possible les modalités de mode de garde des deux parents.

 

 

 

La séparation des parents relève de la sphère privée. En aucun cas, je n’interfèrerai dans cette situation. Comme toute professionnelle, je me dois de respecter le secret professionnel. Le fait de divulguer une information relative à la vie privée de l’enfant accueilli ou de sa famille (attestation à charge ou à décharge d’un des parents) est donc une faute.

 

 

 

Je comprends que ce moment difficile de la séparation est souvent jalonné, pour certains, de querelles, d’agressivité, de prise de contrôle sur la vie de l’autre ou d’utilisation de l’enfant ou de l’assistante maternelle comme une arme.  Je préfère vous dire dès maintenant que ce qui m’intéresse c’est le bien-être de l’enfant et que je ne prendrai pas parti pour l’un ou l’autre parent. Dans cette situation, mon rôle consiste à rendre la situation aussi peu stressante que possible pour l’enfant qui doit continuer de se sentir en sécurité physique et affective.

 

 

 

Notes personnelles

 

 

 

Comment communiquer en cas de séparation…

 

  • Le courriel me permet de communiquer simultanément avec les deux parents ET uniquement au sujet de l’enfant.

 

  • J’utilise une feuille de suivi quotidien de l’enfant, celle-ci pourra être vue par les deux parents à leur demande.

 

  • Si vous vous séparez, étant donné que je n’ai jamais de parti pris, veuillez me faire connaître, par courrier électronique ou simple lettre, dès que possible vos coordonnées (adresse, ligne fixe et portable).

 

Contrat, ce qui change…

 

 

 

Dans certaines situations, les deux parents contractualisent avec l’assistante maternelle afin que l’accueil se poursuive sans discontinuité. Dans d’autres cas, seul un parent reste l’employeur (et cela ne signifie pas forcément que ce soit celui chez qui vit l’enfant).

 

 

 

Les modalités d’accueil doivent être redéfinies


 

Démarches

 

 

 

Étape 1: obtenir la liste des assistantes maternelles

 

Pour avoir la liste des assistantes maternelles, vous pouvez contacter :

1.     le relais assistante maternelle (RAM) de votre ville,

2.     le service de PMI de votre ville,

3.     la mairie de votre ville.

 

 

Étape 2 : déclarer l’emploi d’une assistante maternelle

 

Vous devez  vous adressez à votre centre CAF et effectuer une demande de "complément de libre choix du mode de garde". 
A partir de cette demande, celle-ci transmettra les informations utiles au "Centre Pajemploi" (URSSAF) qui :

ü  procédera à votre immatriculation en tant qu'employeur auprès de l'URSSAF,

ü  vous adressera un carnet constitué de volets déclaratifs de salaire et de volets d'identification du salarié.

C'est par la déclaration d’emploi d'une assistante maternelle que vous devenez employeur.



Étape 3: Établir le contrat de travail et déterminer le salaire de l'assistante maternelle<L

Le contrat de travail de l'assistante maternelle est obligatoire et imposé par la convention collective des assistantes maternelles.


Le salaire est mensuel et calculé selon le type d'accueil (irrégulier, régulier, sur année complète ou non). Il dépend du tarif appliqué et du calcul de la mensualisation.

Étape 4: Établir le bulletin de salaire de l'assistante maternelle


Chaque fin de mois, vous établirez le bulletin de salaire de l'assistante maternelle. 
Puis, vous enverrez le volet déclaratif de ce salaire au "Centre Pajemploi"  (URSSAF) qui déterminera, à partir de cette déclaration, le montant de l'allocation complémentaire qui doit vous être versé. Afin de vous accompagné et de vous facilitez  ces démarches, je vous donnerai une fiche récapitulative par mois du temps de présence de votre enfant, des indemnités d’entretien, des heures supplémentaires ou complémentaires et des frais de repas le cas échéant.

Pour des raisons évidentes, je souhaite que mon salaire, soit versé de préférence par virement à une date comprise entre le 30/31 et le 3 maximum.

 

 

 

Carnet d’adresse

 

 

 

 

 

CAISSE D'ALLOCATION FAMILIALES DE COLOMIERS              

 

7,Place Joseph Verseille, 31770 Colomiers                                                                                                                              Tél: 0 810 25 31 10                                                                                                                                                                    Site internet: www.caf.fr/allocataires/caf-de-la-haute-garonne

 

 

 

PAJEMPLOI

www.pajemploi.urssaf.fr

 

 

 

URSSAF Midi- Pyrénées                                                                                

 

166 Rue Pierre et Marie Curie, 31670 Labège

 

Tél: 3957

 

Site Internet: www.urssaf.fr

 

 

 

IMPOTS

 

www.impots.gouv.fr

 

 

 

RAM de Grenade                                                                                                
Rue des Pyrénées, 31330 Grenade
Tél: 05 61 82 85 55

 

 

 

Maison des Solidarités de Blagnac PMI                                                                        

 

4 Boulevard Alain Savary, 31700 Blagnac
Tél: 05 61 71 03 50

 

 

 

CPAM de Blagnac                                                                                                Avenue des Pins 31078 BLAGNAC

 

Tél:08 11 70 36 46

 

 

 

Médiathèque de St Paul sur Save                                                                                                                                    

 

2 route de Montaigut 31530 Saint Paul sur Save                                                                                                              Tél: 05 61 85 35 09                                                                                                                                                          Site internet: http://www.mediatheque-saintpaulsursave.fr/

 

 

 

Médiathèque et ludothèque Odyssud                                                                                 

 

4 Avenue du Parc, 31700 Blagnac

 

Tél: 05 61 71 75 20

 

 

 

 

 

DIRECCTE Occitanie    

 

Cité administrative, Bât B, Boulevard Armand Duportal, 31074 Toulouse                                                                         Tél : 04 67 22 88  11                                                                                                                                                         Site internet: occitanie.direccte.gouv.fr

 

 

 

 

 

 

 

      8

Le Portage